Les médiathèques passent en réseau !

Suite à un constat d’inégalité d’accès à la lecture publique sur le territoire, les élus de Haut-Léon Communauté ont décidé d’inscrire le développement de la lecture publique dans le projet de territoire. Cet engagement répond, en outre, aux priorités nationales puisque la lecture est l’une des grandes causes nationales 2022.

 

Différentes démarches ont été initiées dès 2021 :

  • Recrutement de Patricia LOUEDEC en qualité de chargée de mission pour assurer la coordination des actions et la mise en réseau des bibliothèques du territoire ;
  • Diagnostic de la lecture publique sur les 14 communes ;
  • Rencontres et travail collaboratif avec tous les acteurs impliqués dans la promotion de la lecture ;
  • Concertation publique pour recueillir l’avis et les attentes des habitants.

Cette réflexion a permis de déterminer les fondations du réseau des 14 médiathèques de Haut-Léon Communauté qui va se concrétiser dès le printemps 2023.

L’objectif principal de ce réseau est d’offrir à l’échelle du territoire un service de lecture publique optimal et égalitaire.

 

En quoi consistera ce réseau ?

La mission première d’un réseau de lecture publique est de renforcer la diffusion de la lecture auprès des populations d’un territoire et de participer activement à l’accès à la culture pour tous.

Tout en gardant la maîtrise de leurs orientations et de leurs projets, les bibliothèques mettront en commun un certain nombre de compétences et de moyens.

L’objectif du réseau est donc de faire rayonner la culture sur le territoire et ainsi d’enrichir l’offre culturelle et de la rendre plus accessible encore.

Si le public bénéficie d’un service de proximité, il peut également profiter des richesses spécifiques et complémentaires de chaque bibliothèque.

La mise en réseau : tout le monde y gagne !

  • L’offre documentaire est enrichie et élargie grâce à un catalogue unique permettant une meilleure identification et localisation des documents ;
  • L’accès aux documents est facilité grâce à la carte unique et au catalogue en ligne commun permettant d’emprunter dans les 14 médiathèques du territoire donc d’avoir accès à plus de 140 000 documents ;
  • L’action culturelle est dynamisée par des animations itinérantes et des partenariats sur certaines opérations ;
  • Les règles de fonctionnement des différentes structures sont harmonisées de façon à créer une cohérence et une lisibilité du réseau (règles de prêt, pratiques professionnelles…).

La création d’une navette est envisagée à l’horizon 2025 dans une optique de sobriété énergétique.